1944 : Aprés un apprentissage chez Mr Pratviel (forgeron à Lisle) un tour chez Capmartin automobile (concessionnaire Simca Talbot à Gaillac) Mr Robert Fauroux s'installe à son compte sous un petit appenti à la "coopée" et répare les vélos.

  La fin de la guerre est proche: les voitures dissimulées sous les tas de foin sont ressorties, leur remise en route n'est pas une mince affaire. Mr Robert FAUROUX travaillera sur certaines pendant plus d'un mois allant jusqu'à refaire certaines pièces à la main. A la même époque, le garage se dote d'une station service: des caisses de bidons de 5 litres!

                     

1949 : Le garage obtient les panneaux RENAULT (voitures, agricole et camions). R. Fauroux part au salon de l'auto à Paris et ramène une 4cv flabant neuve. Dans le mois qui suit, il en vendra 80 (les dernières commandées ne seront livrées que 3 ans plus tard!)

Etant un des seuls habitants à l'époque à posséder une voiture, l'activité de taxi s'impose, plus tard celle d'ambulance.

1950 : Dans les années 50 le garage devient agent MOTOCONFORT. Depuis, la marque a changé 5 fois de nom le dernier en date étant MBK.

La 2° mobylette neuve vendu par Robert, l'arrivée de cette machine neuve dans la ferme fut parait-il rocambolesque: le grand père faisant une surprise la joie du petit-fils fut en net contraste avec la colère de la grand-mère!! (merci Christian...)

En 1952, les agriculteurs ont droit à un nombre important de bons d'essence pour leurs tracteurs (n'oublions pas que l'essence était encore rationnée!).Mr FAUROUX met alors au point une pipe réchauffante permettant l'adaptation au pètrole des moteurs à essence. Un an après tous les tracteurs de la région sont équipés de cette fameuse pipe car les bons d'essence se revendent bien. Quelques temps plus tard, le service des douanes intervient, toutes les pipes sont démontées, les tracteurs reviennent à l'essence. Entre-temps un employé du garage Mr X trouvant le système excellent mais certainement mal ou pas assez exploité quitte le garage et fait breveté la pipe, elle porte aujourd'hui son nom: la pipe X

            

 

1956 : L'essence n'arrive plus Robert FAUROUX installe des gazogènes. 

1964 : FAUROUX Pierre , fils de Robert intègre l'entreprise. Petit à petit il en deviendra le responsable.

1966 : Le garage rajoute à sa palette d'activités le ramassage scolaire (une des premières liaisons scolaires du tarn). A ce jour, plus de 3 millions d'enfants ont été transportés.

1974 : Le garage jusque là implanté sur la place centrale du village, déménage en face de la gare, dans les anciens batiments Souqiéres et Isard. Nombreux furent les gens soulagés de ce changement! A cette occasion, de lourds investissements furent effectués.

1980 : Le garage FAUROUX devient concessionaire ALMA (vendangeuses), plus tard l'offre de matèriel vitivinicole se verra renforcée ( en offrant une gamme complète de matèriels) c'est une des grosses activités de l'entreprise aujourd'hui. 

1990 : FAUROUX Jean françois, fils de Pierre intègre l'entreprise. Petit à petit il en deviendra le responsable, c'est la 3° génération.

1994 : Refection de la facade et fête du cinquantenaire de l'entreprise avec plus de 800 personnes et toute la gamme de véhicules RENAULT reconstituée ( 170 véhicules rassemblés ancien et neuf)


2000 : Aménagement d'un hall d'exposition et réfection des bureaux

Aujourd'hui : Remplacement complet de notre flotte d'autocars et repositionnement sur le marché excursions tourisme, concéssionnaire MTD (tondeuse, tracteur de pelouse.. Matériels espaces verts)

 

Quelques chiffres : 

Plus de 3 millions de personnes transportés

500 tracteurs vendus

6000 voitures vendues

1,2 millions d'heures de réparations

60 vendangeuses vendues

 

plus 100 tracteurs tondeuses vendus par an